Accès des jeunes aux pratiques

La principale vocation de cette commission est de promouvoir les activités de pleine montagne auprès des jeunes : comment les faire venir à la montagne, comment supprimer les freins ?
Elle répond à un axe majeur du manifeste des Assises de l'Alpinisme : la relance de la pratique chez les jeunes et les mineurs.

Elle a un rôle de réflexion, autour de sujets proposés par ses membres ou par la Coordination. Elle s'intéressera à différents publics : enfants, adolescents, jeunes adultes, regroupés sous le nom de jeunes.
Quatre enjeux majeurs :
- Réglementaires : permettre une réglementation adaptée à la pratique des activités de pleine montagne pour les jeunes et de leur hébergement en montagne
- Economiques : permettre aux jeunes d'avoir accès à des pratiques peu onéreuses
- Sociologiques : s'intéresser à la question des publics n'ayant pas accès à la «culture montagne» et encourager le développement d'actions envers ces publics
- De réseau : favoriser le travail en réseau pour travailler sur des sujets précis et donner plus de force à des actions déjà existantes

La commission pourra décider de mettre en oeuvre des projets et actions de lobby, dans le respect des statuts de la Coordination Montagne.

La commission jeunes n'est pas nécessairement composée uniquement d'adhérents à la Coordination. Ses membres ne sont pas participants au titre d'une institution, mais d'un projet, d'une expérience, de compétences, d'une idée à faire partager.

La commission jeunes de la coordination n'a pas vocation à :
- Se substituer à des groupes de travail et de réflexion déjà existants
- Mettre en place des actions à la place d'autres organisations