Comment minimiser les risques dans la pratique de l’escalade ?

Comment minimiser les risques dans la pratique de l’escalade ?

Figurant parmi les sports extrêmes, l’escalade ou aussi communément appelé l’alpinisme, peut s’avérer dangereux si l’on ne prend pas les mesures nécessaires.

En termes technique, faire de l’escalade implique de grimper une paroi rocheuse, une paroi de glace ou un mur artificiel en utilisant ou non des matériels adéquats et ce, dans le but d’atteindre un sommet quelconque.

Faire de l’escalade requiert de ce fait des compétences et une bonne préparation et ce pour prévenir le pire.

De ce fait, lors de la pratique de l’escalade, que ce soit pour le cas d’un alpiniste expérimenté ou aussi d’un néophyte, il est primordial de toujours apprendre et surtout de respecter les règles de sécurité. Divers formateurs ainsi que des professionnels proposent le plus souvent des informations détaillées à ce sujet, il vous suffit alors de solliciter leur expertise, surtout pour déterminer le type d’escalade qu’il vous est possible de faire.

Toutefois, pour vous aider à déterminer cela, voici quelques informations essentielles concernant la pratique de l’escalade.

Les manières courantes d’entreprendre une escalade

Les habitués le savent déjà qu’il existe des variantes et des techniques bien définies en ce qui concerne l’escalade. Il ne suffit donc pas de grimper n’importe comment pour atteindre son objectif, mais de bien suivre une méthode précise pour chaque type d’escalade.

La première de ces variantes est vraisemblablement le type d’escalade dit libre qui utilise une technique basée sur l’utilisation seulement des mains et des chaussures spéciales escalade. L’escaladeur ne s’aide donc d’aucun matériel pour grimper, mais se sert uniquement de son corps. Ce type d’escalade est uniquement réservé aux grimpeurs aguerris et n’est nullement fait pour les inexpérimentés.

Ne le tentez surtout pas si vous êtes nouveau dans le domaine.

L’escalade dite artificielle est l’autre variante de ce sport extrême. Ici, le grimpeur utilise divers matériels  pour l’aider à s’accrocher, à se suspendre ou à s’ancrer sur la paroi. Cette technique est plus sécuritaire, puisque les prises sont plus sures donc peut être envisagé et doit même être la seule à être pratiqué par un débutant.

Quels sont les risques pendant l’escalade ?

Dans tous les sports extrêmes, les risques sont quasi présents. Pour l’escalade, les principaux risques qu’encourent les escaladeurs sont souvent, la perte de prise, la fatigue, le glissement des parois etc.

Ces situations peuvent survenir pendant une escalade, mais toutefois ils peuvent être minimisés si l’on veille à bien respecter  les techniques de sécurité. C’est ce qui est essentiels dans ce sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *